Le parc national des calanques

Le parc national des calanques

Un dispositif de protection d’un joyau environnemental de portée universelle

 

Le 18 avril 2012, date de la signature par la premier ministre du décret créant le Parc National des Calanques, restera comme une date historique.

 

Il aura fallu quarante ans pour que le Parc voit enfin le jour. 40 années d’une lutte sans relâche, pour informer, sensibiliser, convaincre, briser les résistances de la pluralité des acteurs, parties prenante au projet, de la nécessité de doter ce joyaux environnemental, de portée universelle, que représente cet ensemble terrestre et marin d’une valeur immatérielle, d’un dispositif de protection, pertinent et pérenne. Le diagnostic et le constat partagés qui ont présidé à sa création étaient simples : dans le droit fil du concept de développement durable, ce patrimoine unique se devait d’être protégé, préservé des agressions de toutes natures afin que soit garantie sa transmission aux générations futures comme élément consubstantiel d’un capital naturel à nul autre pareil.

 

A cheval sur trois communes, Marseille, Cassis et la Ciotat, fort d’un cœur terrestre de 8 500 h et d’un cœur marin de 43 500 h, le Parc National des Calanques  abrite 140 espèces terrestres animales et végétales et plus de 60 espèces marines patrimoniales.

 

En quelques chiffres, le Parc National des Calanques, c’est le 10ème Parc National français,  mais aussi le 1er Parc National à la fois terrestre, marin et périurbain, mais encore le 1er Parc métropolitain créé depuis 1979 et enfin, ce sont plus de 2 millions de visiteurs par an.

 

Des visiteurs qui trouvent « refuge » le temps d’une nuitée, d’un week-end ou d’une semaine, aux portes des calanques de Marseille,  sur la plage de la pointe rouge, dans un typique et authentique cabanon de pêcheur entièrement réhabilité. De-là commence leur périple au cœur des Calanques aux noms évocateurs : Morgiou, Sugiton, Cap canaille, Bec de l’aigle, Callelongue. Autant de somptueuses calanques, à la fois hauts lieux de randonnées et d’escalade. Autant de joyaux sertis dans la roche que nous vous présenterons très prochainement une à une.