La calanque de Marseilleveyre et son petit cabanon

La calanque de Marseilleveyre et son petit cabanon

 

Qu’on se le dise la calanque de Marseilleveyre est un écrin qui se mérite. Reliée au reste du monde par deux axes de pénétration : la voie maritime ou un chemin de grande randonnée, il vous faudra près d’une heure de marche pour parcourir les 2 km qui la séparent de Callelongue située dans  le prolongement du village des goudes.

 

Mais, c’est peu dire que vous serez récompensé de vos efforts …

 

La calanque de Marseilleveyre est un lieu unique que l’on pourrait croire tout droit sortie d’une imagerie provençale « à la Pagnol »,  un lieu hors du temps, préservé, où tout vous  pousse au farniente, à l’alanguissement, en un mot un concentré de bonheur.

 

Un lieu qui possède une âme,  qui a une vraie identité, qui est comme habité par l’esprit marseillais et qui est à l’image de la ville, un lieu de mélange, de contrastes.

 

Vous y croiserez pèle mêle  le marcheur anonyme ;  le natif de Marseille qui y est venu avec ses grands parents, ses parents et qui à son tour y amène sa progéniture ; mais aussi des acteurs, des comédiens, des artistes. 

 

La calanque de Marseilleveyre est un lieu fédérateur qui transcende les classes sociales, qui réconcilie toutes les générations. C’est aussi et avant tout un lieu propice au plaisir, où tous vos sens seront mobilisés :  magie de la vue offerte sur l’archipel de riou et le cap canaille, beauté et richesse de la végétation caractéristique (aloès, figuiers de barbarie, plantes grasses) , clarté de l’eau, musicalité de la faune et de mer, torridité du soleil et des embruns sur les corps dénudés …  

 

Et puis … et puis… comment parler de la calanque de Marseilleveyre sans vous parler de son cabanon-restaurant approvisionné par la mer ! Une véritable institution qui vous sert une cuisine simple mais bonne, avantageusement accompagnée d’un rosé de Provence, sans prétention mais généreux et qui respire notre terre, le tout jouissant d’un service bon enfant mais chaleureux.

 

Car il faut le reconnaître, avant de vous servir des plats, ce cabanon vous sert avant tout du rêve, vous construit des souvenirs autant de « Madeleines de Proust »  qui n’ont pas de valeurs marchandes et qui lui confèrent du coup une valeur inestimable.

 

N’hésitez plus, venez découvrir cette calanque fabuleuse au cours de votre périple marseillais. Vous trouverez facilement à vous loger à proximité, pour une nuitée, un week-end ou un séjour plus long, sur la plage de la pointe rouge, dans une location de charme :   un  cabanon traditionnel de pêcheur, entièrement repensé, à la fois pittoresque et atypique.